Pop Fixion

Un Thème des Œuvres #54 : Des Cités Perdues

Bien des civilisations ont disparu et certaines oeuvres de fictions s’emploient à les retrouver...

Écrit par Bart, Mayla, Khesistos et Cam.

Le collectif vous propose chaque semaine un nouveau numéro de la rubrique Un Thème des Oeuvres. Le concept est simple : vous faire (re)découvrir des œuvres que nous apprécions sous l'angle d'un thème précis. N'y voyez pas là une sélection parfaite ou la liste des indispensables. Ce sont plus des coups de cœurs qui méritent votre attention et vos remarques, en essayant d'équilibrer la liste avec des situations variées. Nous souhaitons vous présenter des œuvres différentes, venant de nombreux médias et visant un large public. Bonne lecture ou visionnage et surtout, n'oubliez pas : l'important, c'est de prendre du plaisir !

Themyscira chez DC Comics

Son histoire tire ses origines de la mythologie grecque. L’île fut nommée ainsi suite à la destruction de la ville de Themyscire, cité des Amazones, par Héraclès lors du huitième de ses douze travaux, qui consistait à récupérer la ceinture d'Hippolyte, leur reine. Là où l’univers DC Comics diverge du récit mythologique, c’est que les Amazones ne meurent pas mais héritent d’une île qu’elles nommeront Themyscira. Cette île est interdite aux hommes et coupée du monde, si bien qu’elle reste une représentation de la Grèce Antique sans aucune innovation technologique. Seuls quelques personnages la trouveront, par hasard, comme Steve Trevor qui repartira avec Wonder Woman dans le “monde des Hommes” ou encore Barbara Minerva alias Cheetah, ennemie des Amazones. D’ailleurs, dans l’initiative DC Comics Rebirth, Wonder Woman elle-même n’arrive plus à retrouver le chemin de son île.

Les Mystérieuses Cités D’Or (Dessin Animé)

Ahahaha Esteban, Zia, Tao les Cités d’Ooooor ! Je suis sûre que les vieux de la vieille se rappellent bien de ce générique génial, tiré d’un dessin animé franco-japonais tout aussi génial. Il aura marqué les esprits et enchanté de nombreux enfants. Il nous conte les aventures d’Esteban, un jeune garçon qui vit en Espagne et qui serait doté d’un étrange pouvoir : celui de faire revenir le soleil quand les nuages le couvrent. Il possède également un étrange pendentif qui a la forme d’une lune. Il rencontre un homme étrange, Mendoza, un marin qui lui montre la moitié manquante du soleil (et dont la voix est juste un régal auditif, enfin bref, passons) et qui souhaite qu’Esteban l’accompagne dans le nouveau monde afin de découvrir les mystérieuses Cités d’Or que les Incas auraient disséminé dans sept endroits différents. Esteban décide de l’accompagner, surtout pour récupérer la moitié manquante de son pendentif. Lors de ce périple, le jeune garçon rencontrera Zia, une jeune fille inca capable de lire les quipu (prononcer Kipou), des messages codés consistant en des noeuds, faits dans de la corde. Plus tard, les deux amis croiseront aussi Tao, détenteur du savoir technologique du peuple de . Tous trois vont s’embarquer à bord du merveilleux condor, une sorte de merveilleux avion, entièrement constitué d’or. Les recherches du trio les mèneront-elles vers les Cités d’Or ? Mystère ! En tout cas, c’est un petit bijou des années 80 qui a su durablement marquer son époque. Petite note, une partie de l’attrait de cette série résidait aussi dans les mini documentaires, diffusés à la fin de chaque épisode et qui permettaient d’en apprendre plus sur les Incas, leur culture et leurs pratiques religieuses.

La Terre Sauvage (Comics)

La Terre Sauvage, aussi appelée Le Pays Sauvage selon les traductions (The Savage Land en VO), est une région tropicale perdue qui serait située sous l’Antarctique. Cette terre est présentée pour la première fois en mars 1965 dans le numéro 10 de la série Uncanny X-Men, sous la plume de deux grands noms de l'univers des comics : Stan Lee (écriture) et Jack Kirby (dessin). Ce pays était au départ une légende, connue sous le nom de la Jungle Oubliée, jusqu'au jour de sa découverte. Il s'agit donc d'une région tropicale créée artificiellement et nichée dans un cercle de volcans, sur une partie du continent Antarctique. Mais l'énorme particularité de cette terre, c’est la présence d’êtres préhistoriques qui cohabitent encore de nos jours, tels des dinosaures, mais également des hommes. Depuis sa découverte, cet endroit suscite d'énormes convoitises et sa terre a connu de très nombreux combats entre les héros (X-Men ou Avengers) et vilains pour en prendre le contrôle ou pour régler des conflits sur une terre neutre. Officiellement, la Terre Sauvage demeure une terre indépendante, considérée comme une réserve naturelle international. Et évidemment, cette Terre n'a pas fini de nous révéler ses secrets au fil des comics.  

Les cités d’Or de Shandora (Manga)

Des siècles plus tôt, une partie de l’île Shandora,sa citée d’or et ses habitants, les shandias, ont été portés dans les nuages par un courant ascendant d’eau très puissant. Elle s’est alors retrouvée au milieu des îles célestes avec la particularité d’être composée de terre et non de nuages. Ses ressources ont suscité la convoitise des célestes habitants de Skyipéa et, devant l’arrivée des intrus, les shandias ont fait sonner la cloche d’or, capable de produire un son agréable et puissant. Cela sonne le début de l’affrontement commencé.  Les shandias ont perdu et ont été condamné à l’exil. Quand l’histoire de One Piece nous est contée, Luffy et son équipage débarquent à Skypiéa. Ils apprennent qu’une île composée de terre est contrôlée par un Dieu, qu’il se nomme Ener et qu’il y protège un fabuleux trésor: les cités d’or. Un pirate se doit de trouver des trésors. Luffy est un pirate donc il doit trouver le trésor. C’est au nom de cette simple logique que le capitaine au chapeau de paille défie l’interdit. Quand il vainc un des hommes les plus puissants d’Ener, les shandias y voient une occasion pour défier ce prétendu Dieu et récupérer le territoire de leurs ancêtres. Wiper, leur meneur, ne voit cependant aucune distinction entre des pirates venus les piller et Ener, un tyran. Un conflit s’ouvre entre trois parties: Luffy et son équipage, Ener et sa Sainte Garde, Wiper et ses guerriers shandias. La bataille finale a lieu au milieu des cités d’or que Wiper, ému, découvre pour la première fois. Il perd le combat tandis que Luffy devient le seul combattant capable de commettre un divinicide. Le dernier coup porté par le héros vaincra Ener tout en faisant sonner la cloche. Il sonne la fin de 400 ans de lutte acharnée et la réconciliation entre Shandora et Skypiéa.

N'hésitez pas à laisser en commentaires vos propres choix. Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau sujet et d'autres œuvres !

4 commentaires

  1. PartyOver!
    Le 04 juin 2017 à 00:36

    Très sympathique article, on pourrait rajouter Shangri-La et El Dorado à cette liste. J'avais juste une question, d'où provient l'illustration en haut de page ?

  2. Sora
    Le 06 juin 2017 à 10:57

    Merci PartyOver! En effet la liste est loin d'être complète !

  3. Sora
    Le 06 juin 2017 à 11:13

    L'image de Une est un artworks issu du long métrage d'animation Atlantide, l'Empire Perdu.

  4. PartyOver!
    Le 08 juin 2017 à 11:20

    Merci

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.