Pop Fixion

Sélection des sorties #86 : Courses, Violet et Domination

Nouveau numéro de la Sélection des sorties ! Les membres du collectif ont listé pour vous 3 œuvres qui ont attiré leur attention cette semaine.

Au programme de ce quatre-vingt-sixième numéro (du 31 juillet au 06 août)  : le troisième animé pour petits et grands sur une voiture de course connu de tous, le premier comics sur un personnage de l’univers Star Wars au sabre lazer violet et la conclusion de la guerre entre humains et singes sur grand écran.

Cars 3 (Mayla)

Nous avions découvert un bolide égocentrique dans le premier opus, une dépanneuse devenue un super espion dans le 2. Flash Mc Queen est de retour dans de nouvelles aventures. Cette fois, notre super champion se retrouve dans la situation qu’avait vécu son mentor Doc Hudson. Dépassé par les voitures de nouvelle génération, il ne fait plus le poids. Cependant, pour prendre sa revanche sur les jeunots, il décide de suivre un entraînement spécial et de se faire coacher afin de faire un dernier baroud d’honneur. C’est avec plaisir que nous retrouvons tous ses acolytes de Radiator Springs et ce film fera sans aucun doute le bonheur des petits fans de voitures !

Animation / 1h49 / Aventure

Mace Windu #1 (R@ph)

Mace Windu est un personnage introduit dans les préquelles de Star Wars, et interprété par Samuel L Jackson. Il est également connu pour être le porteur d’un sabre-laser violet, chose unique dans la saga. Il a désormais le droit à sa mini-série de comics (en 5 épisodes) qui mettra en scène l’Ordre Jedi lors de la Guerre des Clones (entre l’épisode 2 et l’épisode 3). Ce comics est écrit par Matt Owens (Elektra) et illustré par Denys Cowan (Deathlok, Black Panther). Le comics permet d’explorer une période pas encore vue dans les comics Marvel mais déjà illustrée au travers du dessin animé des années 2000.

Comics / 3$99 / Space-Opéra

La Planète des Singes : Suprématie (Cam)

Volet final de cette trilogie qui a commencé en 2011 avec Les Origines (de Rupert Wyatt), suivi de L’Affrontement en 2014, cette fois-ci réalisé par Matt Reeves qui termine avec La Planète des Singes : Suprématie. L’idée au départ était simple, revoir la cultissime histoire de La Planète des Singes, mais cette fois-ci en une trilogie pour pouvoir mieux développer l’histoire, les personnages et les points de vues que chacuns d’eux choisissent de suivre. Et le bilan est très bon, puisque critiques et publics ont jusque là appréciés cette nouvelle vision et réalisation qui met surtout en avant la motion capture. Oubliez costume et maquillage pour que chaque acteurs deviennent un singe, non, se sont les acteurs eux même qui au travers de leurs gestes et expressions du visages donnent vies aux singes que l’on voit apparaître à l’écran. Et pour cela, qui choisir de mieux que le grand maître dans ce domaine : Andy Serkis, qui a permis de faire découvrir au monde la motion capture avec le personnage culte de Gollum dans la Saga du Seigneurs des Anneaux de Peter Jackson. Incarnant à l’écran César, chef de la tribu des Singes, il va devoir défendre les siens contre une armée humaine cherchant à tuer son peuple. L’issue du combat de ce volet final déterminera le destin de chaque espèce sur Terre, mais surtout, qui prendra le contrôle de notre chère planète. Un film à ne pas manquer pour son travail au niveau de la réalisation et du réalisme recherché au traver une multitudes d’effets spéciaux.

Film / 2h20 / Science-Fiction, Action

On aurait aussi aimé vous parler de la nouvelle série The Sinner, du jeux vidéos Redeemer ou encore du film Out. Et vous, vous nous proposez quoi comme sorties ?

Rendez-vous mercredi prochain !

Aucun commentaire

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.