Pop Fixion

Sélection des sorties #93 : Vacances, Jeunesse et Improvisation

Nouveau numéro de la Sélection des sorties ! Les membres du collectif ont listé pour vous 4 œuvres qui ont attiré leur attention cette semaine.

Au programme de ce quatre-vingt-treizième numéro (du 18 au 24 septembre) : l'adaptation d’un roman en manga, un film au tournage (très) spécial pour Guillaume Canet, l’arrivée en France d’un comics d’un tout jeune éditeur et pour terminer cette sélection, le retour 27 ans plus tard, du clown le plus terrifiant de tous dans nos salles.

Deux ans de vacances (Elesia)

Quand les élèves d'un pensionnat pensent faire le tour de la Nouvelle Zélande, ils se retrouvent perdus sur une île déserte. Leurs vacances se transforment rapidement en expédition de survie mais chacun fait preuve de courage et d'ingéniosité pour survivre. Ce petit résumé n'est pas sans vous rappeler une œuvre culte de la littérature française : Deux ans de vacances de Jules Verne. Le japonais Jiro Otani nous propose de revivre l'épopée de ces gamins débrouillards sur une île perdue dans le format manga. Après l'adaptation manga de Les misérables de Takahiro Arai on peut affirmer que les classiques de la littérature française font leur petit chemin pour s'offrir une nouvelle vision auprès du jeune public. Deux ans en vacances bénéficie d'un trait simple, efficace et actuel ainsi que des dialogues adaptés pour les enfants à partir de 8 ans. Mais rassurez-vous, l'oeuvre de Jules Verne est intemporelle et même les adultes seront émerveillés par la relecture de leur classique de jeunesse. Si vous êtes intéressés, l'éditeur nobi-nobi propose la lecture en ligne du premier chapitre.

Manga / 176 pages / 8,75€

Mon Garçon (Daft Venom)

Guillaume Canet fait partie de ces acteurs français multiformes qui s’intéressent à tous les types de projets, aussi bien en tant que réalisateur qu’en tant qu'acteur. Cette fois-ci, il revient avec Christian Carion, qui avait déjà engagé l’acteur sur Joyeux Noël ou encore L’affaire Farewell. Dans ce thriller Guillaume Canet a donné de sa personne pour créer un véritable sentiment d’angoisse. En effet, son personnage va s’impliquer dans la recherche de son fils qui a disparu de manière inquiétante. Une histoire  où le rythme est important donc et qui a été pensé dès le tournage. En effet, Canet a très peu travaillé son rôle à cause d’un tournage resserré en seulement quelques jours. Découvrant les scènes et ses collègues acteurs, l'improvisation était de mise, permettant de donner une narration nerveuse au film. Accompagné de Mélanie Laurent, entre autres, on est intrigué par ce choix de production.

Film / 1h24 / Thriller

Animosity (Bart)

Snorgleux Comics est un éditeur tout jeune qui a fait le pari de miser sur l’éditeur américain Aftershock Comics, qui publie plusieurs séries et mini-séries avec de gros noms de l’industrie. Cette semaine, les deux premières séries arrivent dans nos librairies, à savoir American Monster de Brian Azzarello (Wonder Woman) et Juan Doe (Wolverines) mais surtout Animosity signée Marguerite Bennett (DC Comics Bombshells) et Rafael de Latorre (Super Zero). C’est cette dernière qui nous intéresse particulièrement. Si l’idée de faire parler les animaux et leur donner une intelligence supérieure peut paraître usée, c’est le traitement de l’intrigue qui surprend. Ici, les animaux ne sont pas forcément tout mignons, certains se rebellent (à juste titre ou non) contre les humains qui les maltraitent, et c’est une bataille contre les animaux qui s’engage. Au milieu de toute cette folie, on suivra plus particulièrement une fillette et son chien dans un long périple. Preuve du succès du titre outre-atlantique, une mini-série a été lancée et une nouvelle série sera lancée le mois prochain.

Comics VF / 16,50€ / Dystopie

Ça (Mayla)

Comme la plupart d’entre vous le savez, Stephen King est un écrivain maître incontesté de l’horreur (c’est parfois à se demander si ce n’est pas un psychopathe, bref). Il nous a servi pas mal de romans tellement flippants qu’on n’osait plus bouger un orteil la nuit : Carrie, Shining ou encore Les Tommyknockers. Mais le roman le plus flippant qu’il ait écrit à mon avis est Ça. Pour ceux qui n’avaient pas lu le livre, il y a eu aussi un téléfilm en deux partie traduit en français par Il est revenu avec dans le rôle du clown flippant un Tim Curry (The Rocky Horror Picture Show) absolument terrifiant. Et c’est en ce mois de septembre 2017 que nous avons droit à une nouvelle mouture, en deux parties elle aussi. C’est Andrès Muscheti, un réalisateur peu connu qui tente de relever le défi et avec dans le rôle du clown Grippesou le jeune Bill Skarsgård (Atomic Blonde) frère d’Alexander Skarsgård. Mais quelle est l’histoire, pour ceux qui ne la connaissent pas encore ? Nous voici à Derry, une petite ville américaine située dans le Maine. Là, sept enfants ont formé le Club des ratés car ils ont du mal à s’intégrer aux autres et sont les souffre-douleur des petits caïds de l’école. Dans cette ville où plane un terrible secret va se passer une chose terrible. Georgie (Jackson Robert Scott), le petit frère du leader du club, Billie (Jaeden Lieberher), alors qu’il jouait avec son bateau en papier lors d’un soir de pluie, va faire la rencontre d’un ignoble clown et y perdre la vie. Le club va alors devoir faire face à ses pires terreurs pour se débarrasser de ce monstre assoiffé de sang qui use de nos plus grandes craintes pour nous affaiblir et nous attirer dans ses rêts afin de nous dévorer… Alors, prêts et prêtes à venir flotter ?

Film / 2h15 / Epouvante

On aurait aussi aimé vous parler de la nouvelle série Star Trek Discovery, du jeu Marvel VS Capcom Infinite ou encore la sortie du tome 6 du manga Les Fleurs du Mal. Et vous, vous nous proposez quoi comme sorties ?

Rendez-vous mercredi prochain !

Aucun commentaire

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.