Pop Fixion

Sélection des sorties #95 : Suite, Héros et Méchant

Nouveau numéro de la Sélection des sorties ! Les membres du collectif ont listé pour vous 6 œuvres qui ont attiré leur attention cette semaine.

Au programme de ce quatre-vingt-quinzième numéro (du 02 au 08 octobre) : un remaster, une suite d’un film de science-fiction, un nouveau comics personnel sur l’homme chauve-souris, quand un personnage fictif prend vie, un nouveau personnage de Star Wars exploité qui a le droit à son comics et pour finir une nouvelle série de la FOX qui fait suite au succès de Legion.

Dragon's Dogma : Dark Arisen (Elesia)

Pas réellement une nouveauté puisque Dragon's Dogma est à l'origine un RPG sorti en 2012 sur PS3, Xbox360 et PC. Réalisé par le studio Capcom qu'on a peu l'habitude de voir s'incruster dans ce genre de jeu, Dragon's Dogma a été conçu comme une réponse japonaise aux RPG occidentaux. A l'époque, les RPG japonais traversaient une sale période, délaissés par le public en faveur des jeux de rôle occidentaux. Le jeu est en effet, sur tous les points, un pur RPG occidental : du action-RPG, un open-world, des quêtes à foison et une personnalisation poussée de son héros. En 2013, Capcom nous sert une nouvelle version du jeu agrémenté d'améliorations appelée Dragons's Dogma : Dark Arisen. C'est cette version qui nous intéresse puisqu'elle ressort sur PS4 et Xbox One avec des graphismes améliorés et une meilleure fluidité. Si vous n'avez toujours pas franchi le pas, le jeu reste assez atypique avec son univers empruntant bien plus aux RPG occidentaux qu'aux japoniaiseries sauf dans son thème musical principal qui fait d'avantage penser à l'opening de l'anime shonen de baston que celui d'un RPG médiéval-fantastique. Suivant la mode des remasters, Dragon's Dogma : Dark Arisen n'est pas un indispensable, mais montre que le mélange RPG japonais/RPG occidental n'est pas aussi improbable qu'on le pense. D'autant plus que ce remaster est disponible pour une somme assez dérisoire.

Jeux vidéo / 25€ / A-RPG / PS4, Xbox One

Blade Runner 2049 (Cam)

Blade Runner 2049 est la suite du film de 1982 de Blade Runner qui a été réalisé par Ridley Scott, et qu'il produit  mais qui a confié la réalisation à Denis Villeneuve (Prisoners, Premier Contact). Dans ce film, on suit un nouveau membre du LAPD, un Blade Runner donc, l’officier K (joué par Ryan Gosling) et qui doit toujours faire face à la fragilité de notre société. Depuis la création d’esclaves réalisés grâce à la bioingénierie, notre monde est rempli de tensions entre les humains et leurs créations. L’officier K va finir par découvrir un secret enfoui depuis longtemps et cherche un espoir pour trouver de l’aide auprès d’un ancien Blade Runner disparu depuis des décennies, un certain Rick Deckard … Pour ceux qui connaissent le premier film, on sait que Rick Deckard est un des plus grands officiers des Blade Runners interprété par Harrison Ford et qui reprend évidemment, avec quelques années en plus, son rôle dans une des suites d’un film de science-fiction les plus attendues de cet automne.

Film / 2h43 / Science-Fiction, Thriller

Batman: White Knight (Bart)

Voici venir un projet teasé sur Twitter et Instagram depuis pas mal de temps par l’artiste Sean Murphy. Pour la mini-série Batman:White Knight, il endosse aussi le rôle de scénariste pour proposer un projet personnel. L’histoire se déroule dans un univers alternatif où le Joker est guéri et sain d’esprit mais où Batman va trop loin avec les criminels. C’est donc ce Joker nouveau, “Jack” qui va tenter de l’arrêter tout en essayant d’expier ses fautes, notamment auprès d’Harley Quinn. On nous promet de l’enjeu pour les deux personnages et aussi pas mal de personnages, héros comme vilains qui passeront dans la série, la sollicitation du deuxième numéro nous parlant d’une armée de super-vilains. Pour un récit dystopique et sombre, le trait d’Albuquerque ne peut que convenir. Une mini-série en sept numéros à tenter pour les fans du Chevalier Noir.

Comics VO / 3,99$ / Super-héros, dystopie

Capitaine superslip (Mayla)

Harold et Georges sont deux petits chenapans qui sont en CM1 et font les 400 coups ensemble. Ils ont créé une Bd qui relate les aventures d’un certain Capitaine Superslip, un héros vêtu uniquement d’une cape et d’un slip… Un jour, alors qu’ils poussent le bouchon un peu trop loin, M. Chonchon, le directeur de l’école, menace de les mettre dans des classes séparées. Paniqués et outrés à cette idée, ils hypnotisent leur tyran et le transforment en Capitaine Superslip ! Le problème est que ça marche vraiment et que M. Chonchon croit dur comme fer qu’il est invincible. Les deux garnements vont alors devoir l’aider pour qu’il ne lui arrive rien de fâcheux, comme d’affronter un terrible gorille en baudruche par exemple. Bref, les attrapeurs sont attrapés et vont devoir maintenant gérer le problème ! Tiré d’un livre qui a fait l’événement, ce dessin animé a, sur le papier en tout cas, tout pour plaire aux petits et aux grands.

Film / 1h29 / Animation

Dark Maul (Daft Venom)

La tête rouge de l’univers Star Wars a su marquer les esprits, malgré une courte apparition au cinéma. Dark Maul est un personnage qui de par son allure donnait envie d’en savoir plus. Avec cette mini série dans l’univers officiel, c’est un début pour développer ce méchant. Car oui, il était un vilain dans La Menace Fantôme et il reste un méchant dans ce comics. Située avant le film cité précédemment, l’histoire met donc en avant un Maul plus jeune et moins docile. Un homme assoiffé de violence qui veut détruire les porteurs de la force du bien. Sauf qu’il n’est pas tout seul à décider le rougeot, il y a toujours Dark Sidious dans les parages. Son Maître Sith qui souhaite que certaines missions précises soient correctement réalisées, même si elles ne sont pas folichonnes. Cette mini série nous montre donc la difficulté de Dark Maul a suivre tous les ordres. Serait-il un peu rebelle sur les bords? Au dessin, Luke Ross réalise des planches réalistes qui fonctionnent bien avec le personnage. Laissez-vous tenter.

Comics VF / 128 pages / 15€

The Gifted (R@ph)

Après le succès de Legion sur FX l’an dernier, la Fox a décidé de lancer sa seconde série télévisée centrée sur les mutants de Marvel : The Gifted. L’histoire se passe dans une période qui semble être notre présent, époque où les X-Men et la Confrérie des Mutants ne sont qu’un souvenir.

Au centre de la série, la famille Strucker, dont le père travaille au bureau du procureur et est spécialisé dans l’emprisonnement des mutants. Lors d’un incident au lycée, Lauren et Andy – les enfants Strucker – dévoilent qu’ils sont des mutants. Ils sont alors poursuivis par une milice privée – Sentinels Solutions – et se font aider par un groupe de mutants, composé entre autres de Polaris, Blink, Eclipse et Thunderbird.

La série nous offre son lot de petites références aux comics et à l’univers des X-Men en général.

Série / FOX / Super-héros

On aurait aussi aimé vous parler du nouveau tome de Walking Dead, du tome 1 d’Inhuman et du film Happy End. Et vous, vous nous proposez quoi comme sorties ?

Rendez-vous mercredi prochain !

Aucun commentaire

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.