Pop Fixion

Maxime Chattam : L’Appel de la lecture

Maxime Chattam est sans doute l’un des auteurs français les plus prolifiques et les plus lus de notre pays. Élevé au rang de “Maître du thriller français” dès la parution de sa Trilogie du Mal (L’Âme du Mal, 2002 ; In Tenebris, 2003 ; Maléfices, 2004), Chattam n’a eu de cesse d’explorer les méandres de l’esprit humain (notamment les plus dérangés) pour offrir à ses lecteurs une ambiance pesante, effrayante, une impression sinistre d’être sans arrêt confrontés au Mal pur et dur. Près d’une quinzaine de thrillers plus tard, Maxime Chattam est de retour en librairie ce mercredi 8 novembre avec son tout dernier bébé : L’Appel du Néant (qui reprend les mêmes personnages que pour La Conjuration Primitive et La Patience du Diable).

“Tueur en série... Traque infernale... Médecine légale... Services secrets... Terrorisme... La victoire du Mal est-elle inéluctable ? Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.” (Résumé officiel de l’éditeur)


Très présent sur les réseaux sociaux, Maxime Chattam prouve régulièrement  à ses fans qu’il est féru de Pop Culture et de littérature de l’imaginaire. Star Wars, Marvel, les romans de Stephen King, autant d’univers de fictions qu’il aime à commenter sur Twitter à chaque nouvelle sortie. Rappelons également que l’auteur a créé une série de Fantasy qui compte sept romans, Autre Monde. Enfin, Maxime Chattam est un passionné de Jeux de Rôles et il n’hésite d’ailleurs jamais à dispenser ses conseils à sa communauté.

Aucun commentaire

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.