Pop Fixion

Batman & Harley Quinn : Sexe, plantes et karaoké

Dc comics a historiquement une affinité particulière pour l’animation. C’est dans les années 90 que la firme a réussi à s’imposer grâce à des séries devenues cultes comme Batman – The Animated Serie, Superman ou encore Justice League.

Tous ces dessins animés qui ont bercé l’enfance de nombreux adultes aujourd’hui, ont été chapoté par une personne Bruce Timm. Cet artiste a non seulement impulsé une direction graphique à ces œuvres mais aussi une cohérence à un média parfois dénué de réflexion.

Depuis quelques temps Bruce Timm est revenu se charger de films d’animations, comme le très original Justice League – Gods and Monsters. Sa dernière réalisation et le film Batman & Harley Quinn, un titre qui laisse présager un duo assez iconoclaste. Le film n’est d’ailleurs pas centré sur un duo, mais plutôt sur un trio car Nightwing est largement mis en avant, avis aux amateurs de l’outsider.

Alors pourquoi associer une criminelle à l’esprit torturée à deux justiciers de la nuit ? Tout simplement car l’histoire met en avant une autre femme bien connue de Gotham, Poison Ivy. Une femme qui contrôle les plantes et les protège, mais surtout la meilleure amie d’Harley. Batman en tant que grand détective sait qu’il doit se tourner vers l’ex du Joker, mais il ne va pas non plus faire tout le sale boulot c’est pour cela que la jeune Nightwing sera bien plus à même de se rapprocher de cette jeune femme.

Vous l’aurez peut-être compris, mais au vu du trio formée pour sauver Gotham et le monde, ce film est assez foufou. En osant aller vers des sujets adultes sous l’angle du personnage d’Harley Quinn, on se retrouve à rire et voir des situations totalement improbables. Après tout pourquoi ne pas parler de la sexualité des super héros dans un dessin animé ? Pourquoi pas tendre de temps en temps vers la comédie musicale barrée ? Et bien sûr pourquoi Batman et Nightwing seraient ils meilleurs super héros que la folle Harley ? Vous trouverez des réponses à toutes ces questions en visionnant le film.

En réalité l’esprit de Bruce Timm est très présent dans ce film. Les designs reprennent globalement ceux de la série animée avec un peu de modernisation. On a donc des personnages qui vestimentairement sont assez peu sexualisés, une tendance qui aujourd’hui est assez rare chez Harley Quinn qui préfère maintenant le mini short aux grands collants. Si ce détail paraît peut être sans importance, il montre pourtant une volonté pour le créateur de la belle de la rendre moins l’objet du désir masculin, mais au contraire elle-même sélective vis-à-vis de ses conquêtes. Si elle se dévoile c’est parce qu’elle choisie de contrôler le jeu du désir

On retrouve aussi plus de violence physique. Après tous les méchants qui veulent dominer le monde, même s’ils s’appellent l’Homme Floronique, peuvent facilement tuer les personnes gênantes. Timm a toujours su montrer de manière plus concrète la criminalité et la noirceur qu’elle entraîne.

Au final le film tient sa promesse. Il met en avant des personnages opposés mais aux relations parfaitement écrites. La dynamique qu’apporte Harley avec Batou, Nightwing ou encore Pamela est rafraichissante. On s’étonne même parfois qu’elle soit si osée. Portée par une animation toujours bien exécutée mais aussi une musique travaillée, ce film de la franchise est un plaisir qui se consomme dans les moindres détails.

2 commentaires

  1. Lanhalt
    Le 26 février 2018 à 17:55

    Personnellement, j'ai trouvé que c'était un des DC animated les plus faible de ces 10 dernières années. Ça tire plus en longueur qu'autre chose, et vu certaines déclarations de Dini, y'a fort à parier que c'est parce qu'ils ont repris le pitch d'un épisode refusé à l'époque, et qu'ils en ont fait un film. Pas mauvais, mais loin d'être dans les meilleurs.

  2. DaftVenom
    Le 27 février 2018 à 03:59

    Perso j'ai vraiment apprécié cette dynamique avec ces personnages. Il y a de l'humour, un peu d'audace dans les sujets traités et franchement c'est très bon niveau graphismes/animation. C'est pas une grand histoire c'est sûr, mais c'est vraiment un bon moment. Quels sont les DC Animated récents qui valent le coup du coup? D'un point vue graphique la ligne qui adapte les New 52 est clairement moins bonne.

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.