Pop Fixion

Chance : le retour avec succès de Hugh Laurie en Médecin.

Adaptation du roman du même nom, l’acteur qui a interprété le personnage connu de tous Dr House, s’est de nouveau glissé dans la peau d’un médecin pour une série. Mon avis dessus !

Chance est au départ un roman de Kem Numm, qui est surtout connu pour son travail comme scénariste sur des épisodes de séries comme Sons Of Anarchy ou Deadwood. En coproduction avec Alexandra Cunnigham (productrice de Desperate Housewives), ils ont travaillé ensemble sur le projet pour donner vie à ce thriller psychologique sous forme d’une série tv.

Le synopsis se base sur Eldon Chance (interprété par Hugh Laurie), un neuropsychiatre de San Francisco. Il est reconnu comme un expert de la neuropsychiatrie, mais n’exerce pas réellement son métier de thérapeute. Il a pour « simple » mission d’évaluer des patients aux cas complexes (et très souvent ayant eu un parcours de vie horrible) qui lui sont envoyés et doit décider de comment aider ces personnes. Soit en les dirigeant vers les bons spécialistes et (ou) mettre en place un suivi médicamenteux.

En parallèle, Eldon Chance est en plein divorce et c’est sa fille unique, Nicole (jouée par Stefania LaVie Owen), en pleine crise d’adolescence, qui lui pose le plus de problèmes malgré une relation assez fusionnelle avec son père. Aujourd’hui, il considère son travail comme un fardeau. Suite à son divorce, il se remet en question et repense à son choix de carrière. Il a voulu devenir médecin pour aider des personnes dans le besoin, mais aujourd’hui il se contente de les rediriger vers des confrères en sachant malheureusement que ces derniers ne pourront pas réellement les aider à avancer. Il se sent donc totalement inutile et le ressent encore plus au travers du regard de sa fille.

Mais pour lui, tout va basculer lorsqu’il va rencontrer une nouvelle patiente, Jaclyn Blackstone (Gretchen Mol), qui semble souffrir d’un trouble de l’identité. Cette dernière, après le décès non expliqué de sa psychiatre, se retrouve prise en charge personnellement par le Docteur Chance et il va alors complètement mélanger sa vie professionnelle et privée pour lui venir en aide en s’opposant notamment à son mari, un policier corrompu et menant une double vie.

C’est à ce moment précis que l’on découvre la véritable personnalité du Docteur Eldon Chance

Si les premiers épisodes de la saison 1 sont clairement très longs et peu accrocheurs, on voit tout de même se mettre en place chacun des personnages et les rôles qu’ils vont avoir dans le vie d’Eldon, notamment « D » (joué par Ethan Suplee) et Nicole pour la suite de la série.

Cette dernière est construite comme un puzzle, dans le premier épisode de chaque saison (deux à ce jour) on ouvre la boîte et toutes les pièces sont en vrac. Et pour la suite, il faut savoir patienter et tout bien étudier pour à l’arriver reconstruire et comprendre l’image de la boîte.

Diffusée pour la première fois en 2016 sur la plateforme HULU, cette série a été mise en place pour concurrencer Netflix (en France, les épisodes ont été diffusés sur la chaîne 13e rue depuis mai 2017), mais elle a très peu fait parler d’elle. Pourtant, la production a directement choisi l’acteur Hugh Laurie pour le rôle-titre, espérant ainsi attirer un large public. Cependant, pour les critiques US, la série reste très bonne, mais il y a des gros problèmes de scénario pouvant perdre le spectateur et je les rejoins sur ce point. En effet, on change parfois complètement de plans, on voit les scènes qui ont été retravaillées et coupées au montage final, et puis on se retrouve parfois avec des personnages qui se retrouvent à l’autre bout de la ville comme ça, sans vraiment comprendre pourquoi.

Cependant, ces mêmes critiques soulignent que si cette série vaut pourtant le coup, c’est grâce à son acteur principal et sa performance excellente quelles que soient les scènes ou problèmes de cohérence dans le scénario. Je les rejoins là aussi sur ce point, mais pour moi Hugh Laurie est certes excellent, mais on peut également applaudir la performance des autres acteurs.

Il faut d’abord savoir que Hugh Laurie a mis plus de 18 mois avant d’accepter le rôle principal. D’abord par peur de se retrouver de nouveau à jouer le médecin vedette dans une série, mais après réflexion et études du personnage qu’on lui proposait, il a, selon ses dires, compris que le Dr House et le Dr Chance exerçaient une médecine totalement différente. Et cela se ressent totalement dans son jeu, et surtout avec l’actrice Stefania LaVie Owen jouant sa fille, avec laquelle on ressent une relation proche et protectrice. Chance est un personnage ne cachant absolument pas ses émotions à la différence de House et pourtant ce rôle est considéré comme un des plus sombres de sa carrière.

Mais pour moi, un second acteur mène la série, l’acteur Ethan Suplee. Jouant le personnage de « D », il va devenir le bras droit d’Eldon Chance et il est tout simplement impressionnant. De par son physique déjà, mais également par son jeu : froid, violent et imposant, il est tout simplement en symbiose avec son personnage et cela en devient même parfois terrifiant.

Hugh Laurie et Ethan Suplee sont, de par leurs personnages, totalement opposés et pourtant une véritable alchimie se crée entre eux et c’est cette relation à l’écran qui m’a fait dévorer cette série et ses 2 saisons aussi rapidement.

Très peu médiatisée en France, je vous recommande très fortement Chance. Toujours en cours de production à ce jour, une troisième saison devrait voir le jour. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que chaque saison à son patient « clef » et tout ensuite est lié pour le sauver, lui et les personnes qui l’entourent. La série Chance est absolument bluffante et je vous la recommande vivement !

1 commentaire

  1. Psycho_Raziel
    Le 08 janvier 2018 à 19:58

    Okay je connaissais pas. Je... l'ajoute à ma liste et j'espère avoir le temps un jour de la mater. M'a donné envie en tout cas.

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.