Pop Fixion

Sakura Game ou comment arnaquer les gens sur Steam

Steam c’est bien. Même très bien. La plateforme de Valve est devenue en l’espace de plusieurs années une zone particulièrement sécurisante. Enfin, c’est ce qu’on pensait.

Fin août je suis alertée par le site English Otomes Games de la sortie d’un nouvel otome game sur Steam. Cool. Je découvre Les fleurswords, traduction un peu foireuse du titre japonais Ken ga Hana ni Shizumu Toki que l’on peut traduire littéralement par Quand les épées sombrent dans les fleurs. C’est tout de suite mieux. Pour finir, le jeu est vendu pour la modique somme de 1.99€. Oui je dis modique, parce que en général le prix moyen d’un visual novel sur PC tourne autour de 30€. Alors, il s’est passé quoi ?

On va la faire courte, Les fleurswords est à l’origine un jeu réalisé par une petite équipe d’amateurs, appelée Magic House spécialisée dans le développement d’otome games mais aussi de boy’s love (relations romantiques entre hommes). Autant vous dire que leurs jeux sont loin d’égaler les productions professionnelles du genre. Pour une raison qui nous échappe, Magic House semble avoir été contacté par Sakura Game, un éditeur chinois afin de localiser leurs titres en Occident…

En 2012, Magic House avait sorti une version anglaise de l’un de leurs titres, Melting Pot. Ils en avaient effectué eux-mêmes la traduction et s’était fait remarquer par sa nullité affligeante. Après tout, la traduction est loin d’être quelque chose de facile, encore plus sur des jeux comme les visual novels qui sont l’équivalent de gros romans. C’est là que Sakura Game rentre sur le ring.

L’éditeur chinois semble, d’après les retours de différents témoignages sur twitter, contacter des développeurs de visual novel, leur promettant une localisation à la hauteur et une sortie sur Steam. Les plus crédules semblent avoir été séduits et ainsi, depuis plusieurs mois, une petite dizaine de visual novels sortent sur Steam pour un prix dérisoire.

Cela pourrait être très bien si seulement les jeux n’avaient tous une particularité : ils sont érotiques. Sakura Game en profite pour filer le patch avec les scènes chaudes sur le forum de discussion de Steam. Parce que oui, chez Steam, on aime pas les eroges.

On pourrait supposer que les multiples signalements et les dénonciations d’arnaque sur twitter aient une portée chez Valve mais à l’heure actuelle, Sakura Game continue de faire son travail de sape avec des traductions catastrophiques. À l’heure où les éditeurs de visual novels occidentaux ou même japonais proposent un travail de localisation de qualité, il y a de quoi péter une durite en voyant une telle arnaque.

Parce que oui, Sakura Game est une arnaque. N’achetez pas leurs jeux. Ils profitent de la crédulité de jeunes développeurs qui ne peuvent refuser une proposition aussi alléchante. Ils profitent aussi des joueurs qui ne veulent pas mettre 30 euros dans un roman interactif. Ce nivellement par le bas de la localisation de jeux vidéo ne profite à personne. Sauf aux escrocs. En espérant une action prochaine de Steam.

Aucun commentaire

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.