Pop Fixion

Sélection des sorties #107 : Bonne Année 2018 et de bonnes sorties !

Nouveau numéro de la Sélection des sorties ! Les membres du collectif ont listé pour vous 4 œuvres qui ont attiré leur attention cette semaine.

Au programme de ce cent-septième numéro (du 01 au 07 Janvier) : Une mini-série dans l'univers de Batman, un film de mécanique français, du Mickey steampunk et des tonnes de sorciers suprêmes.

Batman and the Signal #1 (sur 3) (Bart)

DC Comics continue de vouloir mettre en avant Duke Thomas, la création de Scott Snyder durant les New 52. Après l’échec de l’ajout d’Harper Row, c’est sur le jeune afro-américain que l’éditeur s’est rabattu pour apporter de la nouveauté dans les rangs des justiciers de Gotham City. Après des back-up dans la série All-Star Batman et une importance ajoutée par les prologues à Dark Nights: Metal, c’est une mini-série en 3 épisodes qui lui est consacrée. La longeur montre la frilosité de DC sur le personnage, mais cela permettra au lecteur de s’engager sur relativement peu de temps. Duke, aka The Signal, va prendre son envol en solo en devenant le justicier de Gotham durant la journée, là où Batman opère principalement la nuit. Scott Snyder écrit, accompagné du romancier Tony Patrick et du dessinateur Cully Hamner.

Comics VO / 3,99$ / Super-héros

Burn Out (Cam)

Burn Out est un film français de Yann Goalan (Un Homme Idéal, La Mécanique de l’Ombre) qui nous raconte l’histoire de Tony (François Civil) qui est un accro des sensations fortes et qui ne rêve que d’une chose : devenir pilote professionnel de moto Superbike. Hélas pour lui, tout bascule quand il découvre que la mère de son fils est liée à la pègre manouche. Pour lui venir en aide, une seule solution, travailler pour eux. Pilote de circuit le jour, la nuit, Tony devient un « go-faster » pour mettre ses talents au service des truands qui vont le conduire dans une spirale infernale dont il ne pourra plus s’échapper. Ce film d’action nous fait vivre et ressentir toutes les sensations et adrénaline quand on est au commande d’une moto lancé à pleine puissance. Si l’acteur François Civil a dû passer son permis moto pour tourner certaines scènes, la totalité des scènes d’action à pleine vitesse son réalisé par un cascadeur professionnel et son équipe de tournage qui nous offre alors une vision plus que réaliste d’une conduite fougueuse et dangereuse.

Film / 1h43 / Action


 

Mickey et l’océan perdu (Daft Venom)

Duo d'artistes connu pour la série jeunesse le Voyage extraordinaire, Silvio Camboni et Denis-Pierre Filippi s’occupent cette fois ci d’une licence Disney. Amateurs des univers Steampunk, ils embarquent avec eux cette fois Mickey, Minnie et Dingo dans des aventures de chasses au trésor. Nos héros vivent en fait sur une Terre au passé trouble qui a connu une grande guerre, l’occasion pour eux de récupérer nombres d’objets rares provenant des ruines et épaves de ce conflit. On le comprend, l’univers est très inhabituel pour ces personnages qui sont rarement confrontés à des histoires de guerres. Bien sûr c’est l’aspect artefact et pouvoirs magiques de certains objets qui va être développé, permettant d’obtenir un récit d’aventure. L’indécrottable Pat Hibulaire est toujours là pour leur faire des crasses, mais peut être existe-il une plus grande menace que ce personnage bourru. Le visuel est quant à lui un bonheur pour les yeux avec des couleurs vives et un dessin rappelant l’animation.

BD / 15€ / 64 pages

Doctor Strange et les sorciers suprêmes T1 (Daft Venom)

On ne le dit pas forcément assez mais le personnage du Dr Strange est fort intéressant sur papier depuis quelques mois. En effet sous l’égide de Jason Aaron, notre puissant sorcier à du faire face à la disparition de la magie sur Terre, le rendant bien plus vulnérable. Cette grande faille suite à l’attaque de l’Empirikul avait permis à l’auteur de développer tout l’univers magique de Marvel avec de nombreux personnages et artefacts. Dans la même lignée, Robbie Thompson scénariste cette maxi série mettant en avant un ribambelle de sorciers suprêmes. Certains du passé, d’autres du futur, tout en mélangeant personnages existants et créations originales. Ainsi Strange et Merlin réunissent autour d’eux un grand nombre de sorciers pour faire face à une nouvelle menace oubliée. Parmi cette dream team magique on peut trouver le jeune Wiccan, l’Ancien qui était le maître de Strange, un ancien Ghost Rider, une magicienne brésilienne des années 50 et j’en passe. Javier Rodriguez l’illustrateur a donc tout un panel d’univers à montrer dans ses planches avec la fameuse coloriste Jordie Bellaire. Une lecture riche à n’en pas douter et pleine d’inventivité.

Comics VF / 15€ / 136 pages

On aurait aimé vous parlez du comics Manhattan Projects ou encore du film Insidious – La Dernière Clé. Et vous, vous nous proposez quoi comme sorties ?

Rendez-vous mercredi prochain !

Aucun commentaire

Sur le même thême

Pop Fixion

A propos de Pop Fixion

Pop Fixion est un magazine proposant des articles sur la Pop Culture et ses médias : comics, mangas, BD, jeux vidéo, films, animation, séries tv et romans.

Informations complémentaires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent conformément à l'article 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978. Vous pouvez à tout moment demander que vos contributions à ce site soient supprimées.